Pourquoi Facebook permettrait de vivre plus vieux ?

Selon une étude américaine, passer du temps sur Facebook dans le but d’entretenir des liens que l’on a par ailleurs dans la vie réelle augmenterait l’espérance de vie.

L’étude menée sur 12 millions d’utilisateurs publiée par la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, apporte la preuve d’une corrélation, d’une association, mais pas encore d’un lien de cause à effet.
Pendant 6 mois les scientifiques ont récolté les données de ces 12 millions d’utilisateurs âgés de 27 à 71 ans. Ensuite ils ont comparé leur activité sur le réseau au taux de mortalité de la même population.

Résultat : il y a un lien entre une utilisation active ou même modérée et un taux de mortalité plus bas. Et cela va plus loin. Plus les liens et interactions avec les amis en ligne sont importants plus le taux baisse. Mais cela n’est vrai que ces liens sociaux se retrouvent également dans la vraie vie.

Facebook s’est empressé de faire savoir que d’utiliser son réseau fait baisser la mortalité de 12%. Chiffre cité par l’étude.

Mais en réalité la seule conclusion qu’il est possible pour l’instant de tirer de cette étude est que le fait d’être entouré, d’interagir avec des tiers et de nouer des connexions réelles permet de prolonger la vie. Il faut donc utiliser Facebook pour entretenir et multiplier ces interactions bien réelles.
source: http://www.chosesasavoir.com/pourquoi-facebook-permettrait-de-vivre-plus-vieux/#okUakSBMdiEZK1FD.99

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *